Publié le Laisser un commentaire

Liste du matériel à prévoir pour randonner en raquettes (journée)

Randonner en raquettes

Bonjour à toutes et à tous !

Je suis super contente de vous retrouver aujourd’hui dans ce nouveau billet. Je vous partage ici la liste du matériel à prévoir pour une randonnée à la journée. Il s’agit d’une liste assez complète, à vous de choisir ce dont vous aurez besoin.

Raquettes à neige :un peu d’histoire

Mais avant tout : un peu d’histoire ! Connaissez-vous l’origine de la raquette à neige ?

L’origine de la raquette à neige remonte à la préhistoire. A l’époque, les chasseurs-cueilleurs nomades utilisaient déjà des planches plates en guise de raquette à neige pour se déplacer et transporter du gibier dans la neige. Cet outil simple mais particulièrement efficace aurait été inventé simultanément sous différentes formes par plusieurs peuples confrontés à la neige. Puis, ce sont les Indiens d’Amérique du Nord qui ont perfectionné la raquette à neige primitive pour la transformer en véritable « soulier de neige ». Ces souliers étaient alors constitués d’un cadre en bois, d’un quadrillage intérieur tressé en cuir et de fines peaux de bêtes tendues ou à défaut de branches entrecroisées sur la face extérieure. Chaque tribu fabriquait ses propres raquettes à neige avec des formes variables adaptées aux conditions du terrain et de l‘enneigement.

Origine de la raquette à neige

Connaissez-vous l’origine de la raquettes à neige ?

Randonnée en raquettes : liste du matériel pour la journée

Pour imprimer cette TO DO LIST, vous n’avez qu’à cliquer sur l’image pour l’ouvrir en grand. Si vous rencontrez des problèmes, ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter.

Cette liste est très complète et dépend bien évidemment du niveau d’engagement, de la distance, de la météo et du terrain. A vous d’ajouter, de modifier ou d’enlever des éléments.

Liste du matériel pour randonner en raquettes

J’espère que ce nouveau billet vous aura plu, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ! Je vous souhaite de belles sorties cet hiver, profitez bien 🙂

Fanny, votre accompagnatrice en montagne.

Publié le Laisser un commentaire

Séjour sport & nature dans la Drôme et entre femmes

Séjour sport Drôme le groupe femmes

Octobre 2023. La rentrée est passée, l’été est loin, les journées plus fraîches et moins longues. L’automne est connue pour les dépressions saisonnières et, pourtant, elle est la plus colorée des saisons dans le paysage montagnard. C’est la saison idéale pour sortir, s’aérer, gambader, respirer et découvrir de nouvelles activités de pleine nature. C’est pourquoi j’avais positionné ce séjour sport & nature exactement à ce moment de l’année : pour offrir à ma joyeuse bande d’aventurières un moment de détente, une parenthèse dans leur quotidien mouvementé.

Trois objectifs pour moi dans le groupe : convivialité, découverte et plaisir. Pour la convivialité, j’ai opté pour une activité en équipe dès l’arrivée du groupe : une chasse au trésor dans le village de Buis-les-Baronnies. Activité suivie par un apéritif dinatoire où chacune devait apporter une spécialité de sa région. Pour la découverte, j’ai réfléchi le séjour sur deux axes à développer : les activités (variées, pas centrées sur uniquement de la randonnée, avec notamment du trail-running et de l’orientation) et les paysages. Et pour finir, le plaisir : le plaisir des yeux, le plaisir de l’effort, le plaisir gustatif, le plaisir d’offrir et le plaisir d’apprendre.

Je vous partage quelques moments de ce superbe séjour dans le Parc Naturel Régional des Baronnies.

Séjour sport & nature Drôme 2023 : l’hébergement

Insolite ? Oui ! Nous pouvons cocher la case « dormir au moins une fois dans sa vie dans un ancien cloître« . Un lieu chargé d’histoire, à la fois simple et reposant. Un lieu idéal pour héberger notre petit groupe de 8 femmes, en plein coeur du village. L’emplacement était rêvé : une fois la voiture garée vendredi, nous ne l’avons plus repris du weekend. J’avais réfléchi à des activités au départ du cloître, pour limiter nos déplacements et ainsi notre impact environnemental.

Par ailleurs, nous avons été très bien accueillies, merci à l’équipe ! Cerise sur le gâteau, samedi soir nous avons eu le droit à un concert atypique dans la cour intérieure, nous immergeant encore un peu plus dans l’histoire médiévale du village.

Séjour sport & nature Drôme 2023 : les activités

Comme annoncé dans l’introduction, je voulais un séjour qui reflète ma passion pour les sports outdoor : polyvalent, insolite, proche de la nature. Pour se faire, j’ai proposé 5 activités sur les 3 jours :

  • une chasse au trésor dans Buis-les-Baronnies le vendredi après-midi ;
  • une session de trail-running en balcon au dessus du village le samedi matin ;
  • une activité détente avec du stretching le samedi en début d’après-midi ;
  • une course d’orientation urbaine (sur carte IOF) le samedi en fin d’après-midi (avant le restaurant !) ;
  • une rand’orientation le dimanche.

Retour en images sur ces activités !

Chasse au trésor en plein coeur du village

Après l’installation de chacune des participantes dans les studios (et la découverte de leurs petits cadeaux de bienvenue), nous partageons un morceau de gâteau aux marrons et faisons connaissance. J’en profite pour faire le tirage au sort des prénoms pour la constitution des équipes… pour la chasse au trésor qui va débuter dans quelques minutes !

Des énigmes qui mènent à des lieux emblématiques du village : j’ai proposé aux 3 équipes un vrai jeu de piste pour découvrir ce superbe village médiéval qu’est Buis-les-Baronnies. Une idée originale qui rapproche les filles, en faisant travailler autant les méninges et que jambes !

Après l’effort, le réconfort : l’apéro dinatoire des régions. Petit Tour de France avec tout un ensemble de mets gouteux achetés ou cuisinés par toutes les participantes. Moment convivial assuré !

Session trail-running au Saint Julien

Après une nuit reposante (surtout pour certaines), nous enfilons les baskets, remplissons les poches à eau dans les sacs et sortons dehors. La matinée sera fraîche mais ensoleillée !

Oh, regardez cette falaise tout là-haut ! C’est là-bas que nous allons !

Objectif du jour : un petit sentier en balcon sous les falaises du St Julien (un spot incroyable de via ferrata). Nous partons tranquillement, j’ai prévu une petite boucle de 3km dans le village avant d’entamer la montée qui s’avère assez raide mais progressive. Derrière nous, le village qui rapetisse et en arrière plan les reliefs calcaires du Parc Naturel Régional des Baronnies. Nous apercevons d’ailleurs le « V » des gorges d’Urbieux.

Il a plu la nuit, le sentier est un peu glissant mais le groupe avance à un bon rythme, même les plus novices dans la discipline. Je suis fière d’elles ! Puis vient la descente, une belle monotrace où chacune se fait plaisir à son rythme. Nous travaillons un peu la technique avant d’amorcer le retour sur le village. En arrivant, je propose un peu de renforcement musculaire avant d’aller se doucher et de manger tranquillement aux studios.

Course d’orientation urbaine

Douchées, reposées, étirées, nous voilà prêtes pour une après-midi inédite pour la plupart des filles : initiation à la course d’orientation. Une carte (IOF), une vingtaine de balises orange et blanche à trouver et toutes reviennent avec le sourire, apparemment l’activité a eu un grand succès !

Rand’Orientation à la rencontre des vautours fauve

Dès samedi après-midi, nous préparons cette randonnée. Je remets aux filles leur carte avec des points d’intérêt définis et je leur demande de réfléchir à un / des parcours pour la journée. Nous parlons des cartes IGN, de la légende, du dénivelé, de la distance avec notamment la présentation d’un petit outil que j’adore : le curvimètre. Le parcours est prêt, il ne restera plus qu’à le suivre et à s’adapter à ce que nous rencontrerons sur le terrain. Hop nous pouvons aller manger Chez Max, une très bonne adresse dans le village !

Dimanche matin : réveil matinal pour libérer les studios, ramener toutes nos affaires aux voitures et vers 9h nous nous mettons en route pour une journée sous le signe des rencontres…

A tour de rôle, chacune oriente et guide sur une partie de l’itinéraire. Nous grimpons sur 5 à 7km et montons à presque 1000m d’altitude. D’ailleurs, là-haut, il fait un peu plus frais ! En chemin, nous avons la chance d’apercevoir une sublime salamandre tachetée et toute une colonie de vautours fauve qui va survoler nos têtes pendant plusieurs heures.

De là-haut, le panorama est impressionnant (bien qu’un peu nuageux !). Nous voyons même le St Julien, il nous paraît tout petit alors que la veille nous avions l’impression d’être déjà bien haut.

Après un pique-nique à l’abri, nous redescendons sur le charmant petit village de la Roche sur le Buis. Ce retour à la civilisation marque bientôt la fin de notre périple. Nous en profitons avec quelques dernières photos, nous flânons dans les champs d’oliviers et respirons encore un peu les odeurs de thym et de romarin.

16h, nous regagnons Buis-les-Baronnies, ce petit village qui nous a accueilli il y de ça 2 jours. Nous nous disons au revoir et regagnons nos voitures. Le coeur chargé de souvenirs, d’amitiés, de découverte… et l’estomac délicieusement rempli !

Séjour sport & nature Drôme 2023 : pour conclure

Merci encore pour ce super séjour les filles et au plaisir de vous revoir rapidement !

Maeva

Merci Fanny pour ce week-end super sympa. Merci les filles pour votre bonne humeur, et votre gentillesse tout simplement.

Nathalie

J’ai passé un super week-end sportif et très convivial grâce à vous toutes ! A très vite

Michèle

Merci les filles pour ce week-end !

Coco

Merci pour ce WE qui m’a fait du bien !

Caroline

Merci beaucoup pour ce WE, ça m’a fait beaucoup de bien. Fanny au top pour l’organisation !

Julie

Merci pour ces moment de partage de bonheur et de bonne humeur ! Merci à Fanny pour notre super week-end, son dévouement et sa gentillesse envers nous toutes

Maryse
Publié le Laisser un commentaire

Randonner avec des enfants : 3 idées d’animation

Randonner avec des enfants

Pourquoi animer les randonnées avec des enfants ?

Vous adorez la randonnée, ou vous voulez vous y mettre pour reconnecter votre famille à la nature ? Mais voilà, avec des enfants il n’est pas toujours facile de prévoir une journée de marche en pleine nature… Les enfants s’ennuient rapidement, demandent « quand est-ce qu’on arrive » en boucle, se disent fatigués… En tant qu’accompagnatrice en montagne, j’emmène régulièrement des enfants (scolaires, familles, centres de loisirs) marcher pendant plusieurs heures sans aucun problème. Je n’ai pas de secret particulier, il suffit d’un peu de préparation, je vous dis tout ici.

Les enfants, comme les adultes finalement mais dans une moindre mesure, ont besoin d’animation. Il faut qu’ils aient un intérêt à marcher. Et regarder un beau paysage ne suffit pas. Ils ont besoin de chercher, d’observer, de découvrir, d’imaginer, de dessiner même. Vous devez animer la balade. Pour cela, il y a une multitude d’activités. Certaines que vous pouvez faire ponctuellement, lors de pauses par exemple et d’autres qui animent tout le parcours.

Je vous donne ici trois idées d’animation que j’utilise souvent.

Bonne lecture !

Idée d’animation en randonnée #1 : la carte au trésor

Imprimez la carte de votre parcours et ajoutez-y :

  • des images ou des photos de ce que vous allez rencontrer (pont, fleurs, arbres, monument, col…)
  • le parcours en pointillé
  • une croix sur l’endroit où vous prévoyez de pique-niquer
  • des éléments pour suivre la progression

Vous allez ainsi obtenir une jolie carte que vous n’avez plus qu’à imprimer et à donner à votre enfant. J’utilise cette animation à partir de 5 ans.

Idée d’animation en randonnée #2 : le jeu mémo

Empruntes, outils, paysages, fleurs, arbres… vous pouvez imaginer n’importe quel thème. Il suffit d’imprimer un lot d’images (en deux exemplaires à chaque fois), de les mélanger face cachée au sol et de retrouver les paires. Un jeu simple, que les enfants adorent ! De 3 à 12-15 ans selon la difficulté et les thèmes.

Idée d’animation en randonnée #3 : l’image à trous

Ici encore, tous les thèmes peuvent être utilisés : fleur, animal, arbre, étages de végétation en montagne… il suffit d’une image ou d’une photo, de mots clés à coller ou à positionner sur l’image/photo et le tour est joué ! Trouvez sur internet les mots clés qu’il vous manque ou n’hésitez pas à faire appel à un accompagnateur en montagne.

Publié le Laisser un commentaire

Le Pic St Loup et Parenthèse Sport Nature à l’honneur sur France 2

Rando et reportage TV au Pic Saint Loup sommet

En octobre dernier, France 2 (puis France 3 dans une rediffusion) a mis à l’honneur le Pic St Loup et, par la même occasion, Parenthèse Sport Nature puisque j’étais l’accompagnatrice en montagne en charge de guider les journalistes jusqu’au sommet. Je vous emmène avec moi à la découverte de cette petite mais singulière montagne, juste à côté de la maison.

Le replay du reportage signé Anne Domy pour France 2

Rendez-vous ici pour voir le reportage en replay : https://www.francetvinfo.fr/economie/tourisme/herault-a-la-decouverte-des-hauteurs-du-pic-saint-loup_5431831.html

L’expérience incroyable d’un reportage TV en pleine nature

Quand une journaliste me contacte pour l’emmener au Pic Saint Loup pour un reportage, je n’hésite pas. Un petit tour sur les réseaux pour inviter quelques randonneurs à participer au reportage et hop c’est parti pour une chouette matinée.

Participer à un reportage, c’est une expérience riche en partage, avec de très belles rencontres faites sur les sentiers. Et puis c’est l’occasion de présenter mon métier, encore peu connu. L’occasion aussi, bien sur, de faire découvrir la richesse des sentiers héraultais, à la fois sauvages, authentiques et époustouflants.

La randonnée depuis Cazevieille : le sentier le plus connu de l’Hérault

Depuis Cazevieille, nous empruntons le sentier « classique », très connu des héraultais. Nous grimpons sur le sentier de grande randonnée, élu il y a 1 an GR préféré des français. Au milieu des genévriers cades et des chênes verts, nous enchainons les prises de vue et les interviews. Le soleil ne sera pas vraiment de la partie, mais les prises sont tout de même incroyables grâce au drone !

Le panorama est toujours saisissant en arpentant le Pic. De la Camargue au massif du Canigou en montant depuis la face Sud. Et le massif central, le Ventoux et la vallée de l’Hérault depuis le sommet.

Le Pic St Loup, c’est aussi une histoire géologique particulière. Bien qu’appartenant au massif central actuellement, il a une origine plus pyrénéenne. En effet, il doit sa formation à celle des Pyrénées, il y a plus de 40 à 50 millions d’années. C’était initialement un plateau calcaire, un causse, comme on en trouve en Aveyron. L’eau a façonné ce causse, en érodant la roche au fil des ans. Il n’en reste que ce Pic qui fait face à son petit frère, l’Hortus.

Le sommet : le point de vue ultime sur plusieurs départements

En arrivant au sommet, il faut avoir le coeur bien accroché pour oser se pencher (avec précaution) au dessus de la face nord. Le vent embarque immédiatement nos cheveux et il y a un effet waouh. D’une part à cause de cette sensation de vertige et d’immensité et d’autre part pour le panorama à 360°. Les journalistes comprennent alors pourquoi on ne se lasse jamais de monter ici !

Même si cette matinée est un peu particulière, je guide comme j’aime le faire. C’est à dire en mêlant animations ludiques et dégustations locales.

Quelques prises de vues avec le drone et il est déjà (enfin après plus de 5h de tournage tout de même) l’heure de redescendre et de retourner à notre quotidien.

J’espère que l’expérience vous a plu, je vous retrouve bientôt pour de nouvelles aventures !

Fanny

Comment découvrir le Pic St Loup

L’office du tourisme du Grand Pic Saint Loup

Si le site vous plaît, n’hésitez pas à vous rendre à l’office du tourisme du Grand Pic Saint Loup. Vous pouvez également les contacter par téléphone ou par mail. Ils sauront vous proposer des activités selon vos besoins.

Site web : https://www.grandpicsaintloup-tourisme.fr

Téléphone : 04 48 20 05 28

Adresse : 290 Parc de Saint-Sauveur
34980 Saint-Clément-de-Rivière

Le Pic Saint Loup insolite et à pied avec Parenthèse Sport Nature

Si vous n’avez pas peur du vide, alors laissez-moi vous guider à la découverte du Pic Saint Loup comme jamais vous ne l’auriez fait. Face nord et crêtes vous transporterons et vous feront entrevoir des panoramas plus incroyables les uns que les autres. A la journée ou à la demi-journée, seul(e), en famille ou entre amis, contactez-moi pour un devis personnalisé. Et cerise sur le gâteau : dégustation de produits locaux au sommet !

Le Pic Saint loup en randonnée, vue face nord

Pour me contacter :

parenthesesportnature@gmail.com

Publié le Laisser un commentaire

C’est le printemps : randonnée sensorielle au Cirque de Mourèze

Randonnée au cirque de Mourèze

Hier nous avons dignement fêté l’arrivée du printemps (et du soleil) avec une randonnée par les sens à la découverte de l’incroyable cirque dolomitique de Mourèze (Hérault). Si le coeur vous en dit, je vous propose que nous retracions ensemble le parcours et les animations proposées.

Le cirque dolomitique de Mourèze

Tout d’abord, petite présentation des lieux ! J’ai choisi cet endroit car il est l’un des plus incroyables et des plus beaux sites naturels de l’Hérault. Un chaos ruiniforme vieux de plus de 160 millions d’années (enfin il n’avait pas la même tête à l’époque) couvrant 340 ha (oui, rien que ça !) et qui marque la transition entre la plaine languedocienne et les reliefs du Caroux et du Larzac. Au printemps, les genêts commencent à fleurir, on y trouve aussi du thym et du romarin qui embaument nos muqueuses olfactives, nous invitant ainsi à la détente.

Autre caractéristique de cet immense labyrinthe : l’histoire humaine. Une première occupation au néolithique a laissé quelques traces, notamment dans le parc des Courtinals (« courtines » : château fort naturel). Le village de Mourèze, au pied d’un château en ruines, est lui aussi chargé d’histoires. Une citadelle préhistorique et un château imprenable : une chose est sure, les occupants des lieux ne souhaitaient pas en partir et se protégeaient vaillamment des envahisseurs !

La randonnée : à la découverte de ses sens

Comme j’aime très souvent le faire, je retrouve le groupe du jour autour d’un petit-déjeuner afin que nous puissions faire connaissance et que tout le monde soit attentif pour le briefing. Aujourd’hui il faudra faire malheureusement attention aux chenilles processionnaires et aux entorses !

C’est parti pour une randonnée de 11km et 300 m de denivelé positif avec un objectif : se détendre et profiter de l’instant présent. Nous démarrons à l’est du cirque, sur des chemins et sentiers peu connus, pour déboucher près du Roc long où je fais ma première animation autour d’un de nos cinq sens : le toucher. Les yeux fermés, je dépose un petit « caillou » de dolomie (roche sédimentaire) dans la main de chacun, et nous partons ensemble dans une histoire un peu folle : celle de la création des montagnes et de l’érosion des roches.

Le soleil est chaud et nous sommes assis confortablement sur du sable « dolomitique », nous resterions bien ici mais il reste quelques kilomètres à faire alors nous nous remettons tranquillement en route. Place à un sentier technique qui grimpe régulièrement jusqu’au sentier balisé de Liausson. En cours de route, nous trouvons des traces de la faune locale (écureuils, sangliers…) et nous nous arrêtons sur quelques espèces floristiques (genévrier, globulaires, pins d’Alep…).

Nous descendons jusqu’au village où nous trouvons un joli spot pour le pique-nique. Et pour se mettre en appétit, nous faisons travailler l’odorat (le seul de nos sens qui n’a pas de filtre !). Savez-vous que lorsque l’on perçoit des odeurs, le cerveau active le système limbique (qui gère aussi les souvenirs et les émotions) ? C’est notamment pour cette raison que les odeurs ont un impact sur nos énergies et nos émotions. Alors petit test olfactif avec des huiles essentielles ! Quelques odeurs connues et d’autres difficilement reconnaissables.

Après une pause bien méritée, nous prenons le départ d’une petite boucle de 3km qui revient au village. Le temps de profiter d’autres panoramas, ici nous sommes complètement à l’ouest du cirque, et de présenter les emblématiques aigles de bonelli (un couple niche dans le coin !). Nous prenons aussi le temps de faire quelques photos, merci Adeline pour le reportage 🙂

La randonnée n’est pas tout à fait finie ! Un petit tour dans le village médiéval de Mourèze avant de finir en beauté au belvédère des Courtinals : de là, nous retraçons toute la balade du jour (ça impressionne certaines !). Retour aux voitures pour se désaltérer, faire le bilan de la journée et se dire au revoir… et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Bravo à tous les participants, et merci pour votre enthousiasme et votre bonne humeur qui ont illuminé cette très belle journée !

Si la randonnée vous intéresse

Vous pouvez consulter les prochaines sorties dans la rubrique « Activités encadrées« , ou me contacter directement si vous souhaitez que je vous organise une randonnée sur mesure.